Bonjour à tous !

Voici un petit résumé de ma dernière sortie. 

Date : 17/03/2012 de 0h30 à 3h30
Lieu : St Offenge Dessus, lieu-dit Cornât
Température : 4°C 
Télescope : Newton Kepler 130/650
Oculaires : 20mm et 10mm Kepler
Jumelles : 10x50 Bresser


Après avoir passé le début de soirée auprès de ma moitié, je prends la route direction St Offenge Dessus, au Cornât. Étant donné l'heure tardive, je pensais être seul là-bas. Grossière erreur !!! Deux irréductibles astrams Savoyards étaient encore présents !!!  Pipique (Christian) et Rigel (Richard) sont sur le point de plier bagages, c'est d'ailleurs déjà fait pour Richard. Après les salutations d'usage, Christian me fait jeter un œil dans le Pipiscope pour voir Saturne(x140). Malgré des turbulences importantes, je la trouve magnifique ! C'est la première fois que je la vois aussi bien ! 
Pendant que je monte mon «*Toyau*», Christian pointe M13 et m'invite à nouveau à regarder : C'est très sympa ! Quel plaisir de pouvoir observer dans un télescope presque 2x plus grand que le mien ! Après cela, mes 2 compagnons finissent par s'en aller...

Me voilà donc seul avec un belle voute étoilée.
Premièrement, je jète mon dévolu sur la comète Garradd, je voulais confirmer une observation que j'avais fait 10 jours plus tôt où je l'avais trouvée très (trop) lumineuse, et là je suis un peu déçu, la comète est un peu occultée par Alpha Dragon (Giausar) et sa voisine 2 Dra. Le cœur de la comète est inaccessible... Dommage... Mais bon, la satisfaction de l'avoir retrouvée est là tout de même ! 

Voici comme je scrute le ciel, je distingue M44 à l'œil nu, je prends les jumelles et là le spectacle prends déjà une autre ampleur ! Je décide de pointer la bête dessus, et avec l'oculaire de 20mm (x32,5) c'est superbe ! Joueur, je passe le 10mm (x65), toujours superbe ! Décidément, cet amas me plaît beaucoup ! Je reste quelques minutes dessus pour bien m'en imprégner.

Remonté par cette observation, je me décide à chercher M103, qui me résiste depuis mes débuts (en Janvier...). Et bien je l'ai eu ! Champagne ! En revanche, il ne présente pas de gros intérêt esthétiquement parlant, en tout cas avec mon 130. Avec l'oculaire de 20mm c'est très moyen, et c'est même carrément bof avec le 10. Tu avais raison Dédé ! Comme à mon habitude lorsque je suis dans cette zone, je me ballade dans Cassiopée, j'adore les petits «*amas*» disséminés dans cette constellation.

Après toutes ces belles choses, je tourne le tuyau en direction de Mars, qui à cette heure-ci est juste en dessous de la constellation du Lion. Et là, SCHKLONQ !?! Un truc bizarre se passe avec ma monture, d'un coup il y a un jeu terrible dans toutes les directions et je ripe de quelques degrés vers le Sud. A ma grande surprise, j'aperçois deux tâches laiteuses assez faibles mais je les distingue bien en vision directe. RE-SCHKLONQ ! Je les perd...  Et me rends compte que j'ai gardé l'oculaire de 10mm en place ! Direct, je monte le 20mm pour retrouver mes deux copines plus facilement. Et voici le point d'orgue du moment, non seulement je les retrouve mais en fait elles sont trois ! Je me souviens qu'il y a bien deux paires de Messiers dans le coin (j'avais vu ça sur Stellarium), mais desquels il s'agit ? Je profite du spectacle quelques minutes puis je file à la voiture pour comprendre ce que je vois (je me suis fait des fiches avec les constellations et les objets «*observables*»). Verdict : M65M66 et NGC3628 ! Comment vous dire à quel point je suis surpris, fier et émerveillé. Heureusement que ma monture a décidé de se desserrer à ce moment-là ! J'en ai même oublié d'observer Mars pour tout vous dire...

Tout content d'avoir vu des galaxies aussi faibles (magnitude 9, 9.3 et 9.5) je tente M51 dans la Grande Ourse. Je la trouve sans grande difficulté, à ma grande surprise ! Etant donné que je ne peux plus immobiliser le scope, tout changement d'oculaire me fait perdre le positionnement. Donc je reste avec le 20mm. Ce que je vois est une belle patatoïde laiteuse. J'avais espéré voir un peu les bras de la galaxie, mais rien... D'un autre côté, avec une magnitude de 9.6, faut pas rêver non plus !
Bon, tant que j'y suis, j'essaie M101, que je trouve aussi ! Mais pas de bras (pas de chocolat !). Désolé, fallait que je la fasse !  Une belle tâche laiteuse, assez régulière. Ces deux objets sont plaisants malgré le manque de détail. Je suis bien fier de moi pour ces deux-là !

L'heure tourne, et je ballade le scope du côté Est, et je tombe nez à nez avec une tâche super lumineuse, totalement par hasard ! Après vérification, il s'agissait de M5, un bel amas globulaire entre la Vierge et le Serpent. J'en ai presque versé une larme... Je ne suis pas habitué à voir autant de ces merveilles célestes !

Pour finir, je retourne voir Garradd, toujours aussi faible et diminuée et en promenant le scope dans le voisinage, je trouve (sans l'avoir cherchée...) NGC4236. Très faible tâche allongée. Un joli cadeau pour terminer la soirée ! En plus, maintenant le ciel et à moitié couvert de nuages venant de l'Ouest et allant jusqu'au zénith et moi j'ai les doigts et les pieds qui commencent à souffrir du froid.

Malgré les petits soucis techniques, c'est une soirée très riche ! Avec une belle dose de surprises et de chance !

A bientôt et bons cieux !

Aurélien.