Bonjour à tous,

Je m'essaie pour la première fois à cet exercice. Soyez indulgents...


Date : 
-Nuit du 15 au 16/01/12 de 23h45 à 0h50

Site d'observation : 
- Cran-Gevrier, mon balcon orienté NNO avec un magnifique lampadaire dont vous serez tous jaloux , en plein dans le champs de vision 
- Latitude 45.9
- Longitude 6.1



Conditions atmosphériques :
- Ciel bien dégagé
- Température -2°C
- Humidité 80%
- Turbulences, je ne sais pas trop, mais je dirais un peu quand même...

Matériel :
- Ma super Lulu Lidl, BRESSER 70/900 sur une monture quasi-équatoriale, oculaires 4,12 et 20mm


Observations :
M31 : La veille, j'ai réussit à voir M31 (en me bagarrant) avec une petite déception quant à ce que je voyais dans l'oculaire. Je décidais donc de réitérer la manœuvre ce soir afin de peaufiner l'observation.
Me voilà sur mon balcon à chercher Andromède et finir par me rendre compte... qu'elle est pile dans le lampadaire !  Arrrrgh ! Pas visible à cette heure-ci, il faudra reprendre une autre fois plus tôt.
Jupiter : Tout en pestant de ne pas trouver M31, je remarque un point très lumineux à l'ouest, Jupiter est entrée dans mon champ d'observation. Je pointe, MAP, et déjà un peu d'émotion, le ciel est plus propre que la dernière fois où je l'ai vue, et donc avec le 20mm je devine les bandes horizontales et les 4 satellites sont bien nets. Il y a aussi une sorte de nébulosité en arrière plan. Je passe au 12mm, ça commence à être plus joli. Cependant, ma monture en chewing-gum tremble pas mal, heureusement que ma MES est à peu près potable, je ne corrige que sur un axe, donc tremblement "raisonnable". C'est même carrément le pied quand je prends un peu d'avance sur la belle pour que tout soit stable lorsqu'elle entre dans le champ. Je vois mieux les bandes, mais impossible de distinguer la tâche.Toujours cette nébulosité. Je passe au 4mm. Alors là, tremblement magnitude 12 sur l'échelle de Richter et la belle traverse le champ comme une fusée ! La technique de l'avance marche encore, ouf ! Elle est encore plus "grosse", mais je ne distingue plus aucun détail... Soit ma MAP est mauvaise, soit c'est la lunette, soit ce sont des turbulences ou tout à la fois... Les spécialistes sauront me le dire. La nébulosité n'était plus visible à ce grossissement.

M34 : Je voulais tout de même observer un truc du ciel profond ce soir, et M34 se trouve dans mes possibilités théoriques. Grosse galère pour la trouver, mais c'est payant ! (j'espère ne pas m'être planté...) D'un coup je me retrouve avec une bonne trentaine de points lumineux dont quelques-uns bien prononcés dans l'oculaire de 20mm, ça ressemble bien à un amas ce truc là. Très content de moi !

Cassiopée : Après ce petit succès, j'ai cherché à voir le double amas vers Cassiopée, pas trouvé... Mais, lors de la balade dans la constellation, je suis tombé sur une quantité de petits amas dont j'ignore les noms, et n'ayant pas noté leur position, je ne sais pas les noms de ceux que j'ai vus. Tout ce qui compte, c'est que c'est très beau !

Voilà, une vive douleur dans le dos m'a arrêté là pour cette soirée, , rangement de la lunette et dodo. Les étoiles et Jupiter ont continué à briller dans ma tête toute la nuit ! (les antalgiques ne doivent pas y être pour rien ! )

Bilan, Jupiter géniale, c'était déjà un de mes sujets préféré avec mon APN, et une satisfaction non dissimulée d'avoir trouvé M34 !

Super soirée !

Bon ciel à tous !